mercredi 16 mars 2016

Marie Cayer, Geneviève Dion et Marilyne Picard 2016







Toutes les trois mères d'un enfant lourdement handicapé, Marie Cayer,
Geneviève Dion et Marilyne Picard ont fait le choix d'en prendre soin à
la maison. C'est une décision qui les engage à temps plein et qui met
une pression financière énorme sur leurs épaules. Alors qu'une famille
d'accueil reçoit près de 40 000 $ en aide gouvernementale pour la garde
d'un enfant handicapé qui n'est pas le leur, elles doivent se contenter
d'environ 4000 $. Elles militent pour faire changer les règles, mais se
heurtent à la lenteur de l'appareil public. Elles ont l'occasion de
faire part directement de leur situation au ministre de la Santé. Une
histoire à suivre...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire